7 indicateurs clés de la modélisation d'entreprise

Transform your planning process with Workday adaptive planning. Manage all users as well as every step of the budget process.

Dans la topographie moderne et en constante évolution des entreprises, il est toujours essentiel d'adopter les méthodes d'analyse les plus récentes pour garder une longueur d'avance sur les concurrents et maintenir des finances saines. Une méthode aussi robuste et précieuse d'analyse et de prévision s'appelle la modélisation commerciale ou la modélisation financière.

Bon modélisation d'entreprise peut mener votre entreprise à long terme, prédire les résultats et assurer sa longévité. Pensez-y comme un mélange de données passées et de projections futures. Et même si cela semble assez simple, il y a des subtilités en jeu. Vous devez avoir une bonne maitrisation de ces 7 paramètres clés pour une modélisation commerciale réussie. Déterminons-le.

Qu'est-ce que la modélisation d'entreprise ?

La comptabilité, les finances et les statistiques sont quelques-uns des aspects clés d'une entreprise. Ils s'occupent de la planification, de la direction, de l'enregistrement et de la déclaration des opérations financières. Le terme « modélisation des affaires » regroupe tous ces éléments. Il prend en compte la situation financière actuelle de l'entreprise et analyse les transactions passées, les investissements et leurs résultats. À partir de ces statistiques, la modélisation opérationnelle génère des prédictions et des résultats potentiels.

Ces simulations aident un propriétaire d'entreprise ou l'équipe administrative à prendre des décisions précieuses pour l'entreprise. Il peut y avoir une zone sèche potentielle en cours de route ou une occasion juteuse d'expansion. Quoi qu'il en soit, une bonne modélisation financière est très importante pour assurer un avenir solide à toute entreprise.

7 indicateurs clés pour une analyse et des rapports supérieurs

Au fur et à mesure qu'une entreprise se développe, elle commence à produire des tonnes de variables. Comme un arbre pousse des branches et des brindilles. Mais certaines mesures solides font toujours la différence. Ils sont ;

  1. Sources de revenus
  2. Taux de démarrage et de réussite
  3. Coût de fonctionnement
  4. Taux de consommation de trésorerie
  5. Flux de trésorerie
  6. Retours reçus
  7. Indicateurs clés de rendement

La hiérarchisation de ces aspects fondamentaux peut rendre votre modélisation plus réaliste, synchronisée et fructueuse. Sans parler de ces conditions financières le rendront plus équilibré statistiquement. Passons en revue les paramètres graduellement.

Sources de revenus

Si vous faites de la modélisation pour une entreprise mère ayant des préoccupations et des services de soeur distincts, ou si vos revenus proviennent de sources différentes, identifiez-les d'abord. Certaines sources communes peuvent inclure les ventes directes, les participations, les frais de gestion, les commandites, les honoraires de consultation, les investissements et les subventions gouvernementales. Quelle que soit leur contribution, ils sont des paramètres d'entrée précieux pour des modèles d'affaires réussis.

Tout d'abord, développez une compréhension de vos sources de revenus disponibles. Quelles sont ces sources ? Comment contribuent-ils ? Quelles sont les sources cruciales pour votre modèle d'affaires spécifique ? Répartisser chaque flux de revenus en fonction de son origine, de sa valeur, de sa récurrence et d'autres paramètres. En comprenant chaque type de revenu disponible, vous êtes plus susceptible d'effectuer une analyse supérieure et de préparer une meilleure modélisation financière.

Taux de démarrage et de réussite

Si votre entreprise compte plusieurs entreprises en démarrage, vous devez les inclure toutes pour déterminer avec précision les revenus et les dépenses potentiels qui leur sont associés. Comptez également ceux au stade de la semence et au stade pré-ensemencement. Notez les étapes de leur développement. Mesurez également le taux de réussite des programmes de démarrage.

Un moyen facile de mesurer le taux de réussite consiste à suivre ou à suivre certaines mesures, telles que la rentabilité, l'engagement du public, les revenus, etc. L'évaluation individuelle est importante pour séparer les entreprises rentables et non rentables. Cela vous aidera également à prendre une meilleure décision en matière de modélisation d'affaires.

Coût de fonctionnement

À l'instar des revenus, comptez toutes les dépenses. C'est souvent plus important que vos sources de revenus. Vous devez comprendre clairement comment et pourquoi les fonds sortent de votre système d'affaires. Certaines des raisons fondamentales des dépenses comprennent le loyer, les salaires, les factures de services publics, le marketing, la publicité et les dépenses administratives.

Maintenant, selon le modèle d'affaires, il peut y avoir beaucoup d'autres sources de dépenses sortantes. Il faut donc bien tenir compte de tous les secteurs de dépenses, car ils sont quelques-uns des éléments essentiels d'une modélisation financière réussie.

Taux de consommation de trésorerie

Le taux de consommation au comptant ou le taux de combustion est un autre facteur qui influe directement sur la modélisation des entreprises. Le taux de combustion représente le taux auquel votre entreprise consomme du capital provenant des réserves. Cette mesure importante vous aidera à déterminer la durée pendant laquelle votre entreprise peut poursuivre ses activités jusqu'à ce qu'elle soit à court de fonds.

Cela est également directement lié à la santé financière de votre entreprise. Si votre taux de brûlure est trop élevé et que vos revenus sont insuffisants, vous êtes plus susceptible de vous retrouver dans le rouge. Calculez donc soigneusement le taux de consommation au comptant et construisez un modèle financier plus réaliste.

Flux de trésorerie

Pour que l'analyse et la production de rapports soient les plus efficaces possible, les états des flux de trésorerie sont essentiels. Essayez d'élaborer une prévision des flux de trésorerie pour la modélisation opérationnelle. Il vous aidera à comprendre le moment des entrées et des sorties de trésorerie et vous aidera à déterminer les écarts de trésorerie potentiels. Un écart de trésorerie est généré lorsqu'il y a un délai entre vos entrées et vos sorties de trésorerie.

Par exemple, si vous avez un modèle d'affaires qui prend principalement en compte les paiements échelonnés, un écart de trésorerie est susceptible d'être généré sans une bonne gestion du temps. Et les écarts imprévus perturbent la fluidité des flux de trésorerie. Ils vont également interrompre votre planification financière future.

Retours reçus

Analysez le rendement du capital investi (ROI) de votre entreprise en évaluant le montant total investi avec le produit d'autres événements de monétisation. Cette mesure aide à évaluer le rendement financier global du programme et l'attrait pour les investisseurs. Un pourcentage élevé de rendements réussis vous aidera à élaborer des modèles commerciaux plus précis et plus réalistes.

Indicateurs clés de rendement

L'analyse des données est un élément fondamental de la réussite de la modélisation opérationnelle. En ce qui concerne l'analyse des données, le suivi et l'identification des indicateurs clés de rendement sont de la plus haute importance. Les indicateurs clés de performance sont des variables quantifiables qui affichent le rendement global d'une entreprise. Ils aident à déterminer les réalisations financières, stratégiques et opérationnelles de votre entreprise. Ils vous permettent également de comparer vos services avec ceux de vos concurrents afin de mieux comprendre votre position sur le marché. Il est donc inutile de dire que les indicateurs clés de performance sont une mesure importante dans la modélisation d'entreprise.

Conclusion

La maîtrise de ces sept paramètres clés dans la modélisation des affaires s'avérera essentielle pour une prise de décision efficace. Des sources de revenus aux indicateurs de rendement clés, ces indicateurs permettent aux entreprises d'effectuer des analyses supérieures, favorisant une modélisation financière réaliste, synchronisée et fructueuse pour un succès durable.